Le 2ème atelier régional sur la campagne CDHP pour la décriminalisation de l’avortement en Afrique

La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) depuis Janvier 2016 a lancé une campagne sur la dépénalisation de l’avortement en Afrique afin de sauver les femmes des conséquences désastreuses de l’avortement à risque. Cet engagement aux côtés des femmes entre aussi dans le cadre de la promotion des droits de l’homme et plus précisément des droits relatifs à la santé sexuelle et reproductive des femmes. En effet l’avortement à risque représente 13% des causes de tous les décès maternels ; et les femmes de moins de 25 ans représentent 60% des décès dus à l’avortement non médicalisé. La campagne de la CADHP permet donc aux parties prenantes dont Ipas de mobiliser les voix régionales pour soutenir les cadres juridiques et politiques relatifs à l’avortement sécurisé.

C’est à cet effet que l’atelier de sensibilisation sur la campagne de la CADHP pour la décriminalisation de l’avortement, qui est à sa deuxième édition réuni les acteurs des diverses parties prenantes tout en impliquant les jeunes leaders de la sous-région. C’est ainsi que les jeunes champions de Ipas Afrique Alliance (dont moi-même) étions conviés à cette séance de travail. Nairobi a donc abrité comme à la première édition cet atelier qui s’est déroulé du 10 au 11 Avril 2018. Il était donc question d’échanger entre activistes; parlementaires ainsi que le commissaire rapporteur spécial autour de la question de l’avortement sécurisé.

De la clarification des valeurs aux partages d’expériences beaucoup d’autres discussions et communications ont été faites pour modérer la séance. Nous avons  été entretenu par le Commissaire sur comment tirer profit de la CAHP en vue d’un plaidoyer en faveur de l’avortement médicalisé. Les parlementaires ont également apportés leur contribution sur l’orientation à donner au plaidoyer en faveur de la santé et droits sexuels et reproductifs et plus précisément de l’accès à l’avortement médicalisé et leur rôle crucial dans la réforme de la législation portant sur les SDSR.

Réunis au sein de petites équipes tout acteur confondus, nous avons eu la gracieuse opportunité de faire entre  pays francophones; l’état des lieux sur des engagements pris par nos gouvernements pour l’amélioration de la santé maternelle ,puis d’identifier les défis auxquels nos pays sont encore confrontés avant de faire des approches de solution.

De même les jeunes champions de Ipas ont eu droit à leur plénière ;ce qui leur a permis de faire connaissance et faire un bilan de leurs activités dans les pays respectifs. Ce fut une réunion d’échange et de partage d’expérience entre jeunes champions sur la question de la dépénalisation de l’avortement.

Ainsi chaque participant avait fait des engagements vis-à-vis de son pays pour la vulgarisation des lois liées à l’avortement notamment la domestication du protocole de Maputo.

Les engagements pris pour le Bénin sont entre autres :

  • Mettre un accent particulier sur l’éducation sexuelle complète
  • sensibiliser tout en faisant une clarification des valeurs chez les professionnels de santé sur l’avortement médicaliséEntretenir les médias locaux sur les lois liées à l’avortement
  • Sensibiliser d’autres activistes notamment les activistes des droits humains et de la SDSR sur l’avortement
  • Sensibiliser les forces de l’ordre sur la question
  • Faire des plaidoyers auprès des autorités gouvernementales en faveur de la domestication du protocole de Maputo
  • Faire des plaidoyers auprès des parlementaires pour la dépénalisation de l’avortement

Pour l’heure il ne s’agit donc pas de positionner l’avortement selon des valeurs personnelles; l’urgence est de sauver les femmes qui meurent chaque heure des suites d’un avortement non médicalisé et de restituer les droits des femmes sur la SSR qui sont des droits humains inaliénable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Bloguer pour l’égalité des filles : une aventure palpitante

Plan International Bénin à l’occasion de la célébration de la journée internationale des filles dans les Technologies de l’Information et de… Lire la suite »

Protocole de Maputo : 15ans de route pour une société inclusive

Du 12 au 14 décembre 2018 s’est tenue au sein de la commission de l’union Africaine à Addis-Abeba en Éthiopie, une… Lire la suite »

VCAT TOT PIC

CVTA : 20 jeunes ont pris le pouvoir pour réduire les avortements non sécurisés en Afrique

La formation des jeunes formateurs pour la clarification des valeurs pour une transformation d’attitudes (CVTA) face à l’avortement, s’est déroulée du… Lire la suite »

S'inscrire à la newsletter

Souscrivez à la newsletter pour recevoir les dernières nouvelles and mise à jour de Iléwa.

Inscription avec Succès.